Stéphane Alix

Intronisé le 9 novembre 2003.

...Né Stéphane Alix à St-Didace, région de Lanaudière...Découvert par l'ancien lutteur Lost Boy, il fait ses débuts le 21 déc. 1990 à Joliette. Son premier adversaire est Big Dan Laurin, et les deux lutteurs sont disqualifiés pour s'ètre battu à coups de chaise, un début de carrière à l'image du lutteur...

Le mème soir il est le dernier lutteur éliminé de la bataille royale et les médias locaux n'en n'ont que pour lui...Il remporte mème le titre de recrue de l'année...Le 27 mai de l'année suivante, il s'incline en finale du tournoi pour le championnat AWA (maintenant Inter-Cités), dans un match voté meilleur combat de 1991... Puis le 19 décembre il atteint encore une finale de tournoi, cette fois pour le championnat par équipe. C'est le début du Jet Set Team avec Dream Killer...Il est voté cette année-là lutteur le plus détesté de Lutte Lanaudière...Le 24 mars 1992, il bat Fred Della Serra pour le championnat...Il signe ensuite un contrat avec le fameux manager Floyd Broffman...

Il subit ensuite une blessure en affrontant l'ours de Hercule Héon à l'été, et rate le gala du 20 juin...Il perd son titre le 3 Oct. aux mains de Frank Blues...Mais il ne lui faut attendre qu'un mois pour remettre la main sur une ceinture, cette fois le titre en équipe avec Dream Killer le 7 Nov... Ils conservent leur titre durant plus de 7 mois, avant de s'incliner devant les Fantastic Express lors du ChallengeMania inaugural...Cette soirée est mémorable pour le Black Bear, puisqu'il quitte Broffman, avant d'ètre sauvagement attaqué par Killer...Malgré tout, le Jet-Set Team remporte le vote pour l'équipe de l'année 1993...Les deux hommes vont s'affronter durant des années sans jamais faire de maître...Il affronte également les autres protégés de Broffman, comme les Bourreaux et les Sweet Boys...

En 1994 il revient sous un masque, portant le nom du Maharadjah, dans le but d'obtenir un combat de championnat contre Killer, qui est maintenant champion Québécois...La stratégie fonctionne, mais il ne réussira pas à mettre la main sur le titre, malgré une ultime tentative au second ChallengeMania...

La saison suivante ouvre la porte à sa plus grande rivalité en carrière, celle qui l'opposera à Crazzy Eddy . Les deux gladiateurs s'affronteront durant des mois, s'échangeant les victoires dans toutes sortes de combats, dont le meilleur match de l'année, où les chutes comptaient partout dans la salle, une innovation à Joliette à l'époque...L'année 95 débute de belle façon avec une victoire dans un combat de bucheron sur Phil Bélanger, ce qui lui vaut le championnat Inter-Cités pour une 2e fois...Mais Eddy lui vole le titre le 11 mars et la rivalité repart de plus belle...Elle culminera dans un "I Quit" match à ChallengeMania III, remporté par l'ours noir...

Il est classé 385e meilleur lutteur du monde entier par Pro Wrestling Illustrated cette année-là...Encore une fois, il entreprend une nouvelle année en force, cette fois en remportant la première royal rumble de l'histoire de la compagnie en éliminant Alexandre le Magnifique le 7 janvier 1996 à l'épiphanie, pavant la voie à une nouvelle rivalité...Le 20 janvier, il démasque Crazzy Eddy sur le ring, qui n'est nul autre que le Rebel...C'est la consécration au centre NCW le 4 février suivant, alors qu'il met la main sur le titre de champion Québécois en remportant le premier match d'échelle de l'histoire aux dépends de Phil Bélanger...Puis c'est la consternation : le nouveau champion doit abandonner son titre seulement 2 mois après l'avoir remporté, puisqu'il part pour l'Europe...C'est avec les larmes aux yeux qu'il remet la ceinture au promoteur en s'excusant auprès de ses fans, qui sont tout aussi tristes...Il faudra attendre à ChallengeMania 5, soit 15 mois plus tard, pour le voir faire un retour sur le ring. Il remporte alors la victoire dans un match à 6...

Puis à DreamSlam il reforme pour un soir son duo avec Dream Killer pour défaire Wild Thing deux chutes contre une...Mais le coeur n'y est plus, et Black Bear se retire à nouveau du ring, jusqu'en novembre 1999, où il fait une faveur à son vieil ami Bertrand Hébert et joint la Mafia du Booker en trahissant son partenaire Jayzon Reaper...Il habite maintenant à Québec, ou il vit complètement retiré du milieu de la lutte...Je me joint à tous ceux qui t'ont connu, Black, pour te souhaiter la meilleure des chances dans la vie...

François Poirier